En rafale : Le CADM en grève, CMQuébec vote ce vendredi.

Le Conservatoire d’art dramatique de Montréal, qui se situe dans le même immeuble que le CMM, a voté a majorité une grève reconductible de trois jours, les 28, 29 et 30 mars. Ils manifestent leur appui à Liette Yergeau dans leur mandat, qui se trouve sur la page web du mouvement.

L’association des élèves du Conservatoire de Musique de Québec tiendra une assemblée générale ce vendredi.

Le journal de Québec a publié un article à propos de la réponse de Liette Yergeau.

Le site web du CMM en grève a reçu plus de 20 000 visites depuis sa création, ce dimanche 25 mars.

Advertisements

Liette Yergeau s’adresse aux signataires de la lettre l’appuyant

Circulant sur les médias sociaux depuis le dimanche 25 mars dernier, une lettre d’appui à Madame Yergeau, rédigée par Francine Nguyen-Savaria, ancienne élève du Conservatoire, a été envoyée à Nicolas Desjardins, Directeur général des Conservatoires de musique et d’art dramatique du Québec (CMADQ).  Au moment de l’envoi, près de 150 personnes avaient co-signé la lettre.

«À chacun d’entre vous,

À titre de citoyenne et de professeur, j’ai la responsabilité de participer à la Défense et au Respect des Droits et Libertés.

Seule en scène pour protéger des droits fondamentaux gagnés de hautes luttes par tant d’autres, je ne suis qu’une cible facile et des plus vulnérables.

Cependant, je dois ma «survie» à chacun d’entre vous qui unissez vos voix. Acceptez ma gratitude au nom de tous les citoyens du Monde qui ont lutté et qui luttent encore pour la Défense et le Respect des Droits et Libertés.

Liette Yergeau»

Marqué , , , ,

Nouvelles concernant Madame Liette Yergeau

Suspendue pour avoir ouvertement appuyé le mouvement étudiant du Conservatoire de musique de Montréal et par le fait même pour avoir failli à son obligation de loyauté envers son institution, Liette Yergeau est rapidement devenue un cas de figure de la radicalisation du conflit opposant les étudiants aux différentes administrations, institutionnelles et gouvernementales.

Les réactions de ses pairs enseignants n’ont pas tardées à se faire entendre partout à travers la province alors même que la nouvelle se répandait dans les médias.  De plus, la mobilisation des anciens élèves s’intensifie : à ce titre, le très populaire ténor Marc Hervieux, a qualifié la sanction «d’injustifiée» et une page des anciens en appui à la grève des étudiants du Conservatoire de musique de Montréal a récemment été crée.

À l’encontre des directives de la Direction général des Conservatoires de musique et d’art dramatique du Québec, Madame Liette Yergeau réitère son engagement citoyen et son appui au mouvement étudiant de par son refus de la suspension qu’il lui avait été imposée.

L’Association des élèves du Conservatoire du Montréal donne son appui sans condition à Madame Yergeau et condamne fermement la position de la Direction générale dans la situation actuelle.

Nous invitons toute personne désireuse de témoigner son appui et sa sympathie à Madame Liette Yergeau à se présenter demain à 10h00 au Conservatoire pour assister de manière symbolique au cours auquel elle est tenue, en vertu de son poste de professeur, de donner.

Au plaisir de vous y voir nombreux.

Marqué , ,

Réponse de Liette Yergeau à la lettre de la direction générale

Monsieur Nicolas Desjardins, Directeur général, Conservatoire de Musique du Québec à Montréal,

225, Grande Allée Est, bloc C, 3e étage

Québec (Québec) G1R 5G5

OBJET: Refus et suites à la «Suspension sans solde de deux (2) jours».

Après réflexion, Monsieur Desjardins,

Je refuse votre pénalité de «Suspension sans solde de deux (2) jours» que vous m’avez fait parvenir le 25 mars 2012 par courriel et en version papier portant votre signature (reçue le 27 mars 2012).

À titre de citoyenne et de professeur, de «façon préméditée et volontaire», j’affirme que j’ai la responsabilité de participer à la Défense et au Respect des Droits et Libertés.

1)  Je maintiens que l’Association Étudiante du CMMontréal de par sa constitution est légale.

2) Je maintiens que la grève des étudiants du Conservatoire de Musique du Québec à Montréal est légale parce que votée majoritairement en Assemblée générale.

3) Je maintiens que je ne pénalise pas les absences durant toute la durée de cette grève légale. Je ne pénalise pas l’obligation de déposer les documents, de réaliser les présentations/interprétations ou d’assister aux évaluations.

4) Je maintiens que lorsque la grève légale sera terminée, mes étudiants et moi prendrons arrangements en toute équité.

En parcourant l’histoire de la musique à travers des Idées et des Hommes, Monsieur le Directeur général, mes étudiants et moi sommes souvent arrivés à constater que «La Liberté a un Prix.»

Liette Yergeau, Citoyenne et Professeur

Avis de suspension de la part de Nicolas Desjardins à l’intention de Liette Yergeau

Le 25 mars 2012

Madame Liette Yergeau 

 

OBJET :        Suspension sans solde de deux (2) jours

 

Madame,

Le 20 mars dernier, la direction a transmis un communiqué à « Tous les professeurs et le personnel administratif » concernant la grève des étudiants.  Ce communiqué qui représente la position officielle du Conservatoire informait notamment les professeurs que « les pénalités habituelles d’absence au cours » s’appliquaient et que les « élèves ne se présentant pas à leurs cours auront une absence non motivée » 

Le 23 mars 2012, vous avez fait fi de cette directive et transmis un courriel indiquant que vous considériez la grève légale et que vous n’appliqueriez pas les directives du Conservatoire.  Vous avez notamment écrit : « je ne pénalise pas les absences durant toute la grève, ni l’obligation de déposer les documents ou les présentations/interprétations ».

Vous avez de façon préméditée et volontaire transmis un courriel aux étudiants les informant que vous ne respecteriez pas les directives du Conservatoire. Il s’agit d’un geste déplorable qui constitue une violation sérieuse et importante de votre obligation de loyauté d’autant plus que vous occupez un poste de confiance au sein de l’organisation.

Compte tenu de ce qui précède, nous n’avons d’autre choix que de vous suspendre sans solde pour deux (2) jours à partir 26 mars 2012.  Vous reprendrez votre travail le 28 mars 2012.

Si nous avons choisi de vous suspendre pour cette durée, c’est parce que nous croyons, entre autres, qu’il est nécessaire de vous faire réaliser la gravité de vos négligences et que nous ne pouvons tolérer une telle attitude et insouciance de votre part.

Nous n’avons d’autre alternative que de vous aviser très clairement que si vous ne respectez pas les directives du Conservatoire, nous devrons alors envisager des mesures disciplinaires plus importantes pouvant aller jusqu’au congédiement. 

Nous espérons que vous saurez tirer profit de cette période de réflexion et adopterez à l’avenir un comportement plus mature et responsable.

 

c.c.      Dossier de l’employée

Nicolas Desjardins
Directeur général
Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec
225, Grande Allée Est, Bloc C, 3e étage
Québec (Québec) G1R 5G5
Téléphone : 418 380-2327, poste 6327
Télécopieur : 418 380-2328
nicolas.desjardins@conservatoire.gouv.qc.ca
www.conservatoire.gouv.qc.ca

Suspension de deux jours de Liette Yergeau

Suite au dépôt d’une lettre où elle reconnaissait la légitimité de la grève des étudiants du Conservatoire de musique de Montréal, Liette Yergeau, professeur de cette même institution, a été suspendue sans solde pour une période de 2 jours, du 26 au 28 mars de l’année en cours.

Les opinions de Madame Yergeau ont été considérées par la Direction générale du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec (CMADQ) comme allant à l’encontre de son obligation de loyauté envers l’institution.

Le comité de grève du CMM donne son appui sans condition à Madame Liette Yergeau, qui, en tout respect de ses valeurs personnelles et de sa liberté intellectuelle, a eu le courage et l’honnêteté d’appuyer le mouvement étudiant.

MISE À JOUR : AVIS DE SUSPENSION DE NICOLAS DESJARDINS À L’INTENTION DE LIETTE YERGEAU

Assemblée générale du 26 mars 2012

L’AECMM convoque ses membres à une assemblée générale ce lundi, 26 mars à 10h à la salle de récital.

Les revendications de la grève y seront discutées.

Création du site internet du comité de grève du CMM

En vertu de la décision prise à l’unanimité par le comité de grève lors de la dernière réunion de celui-ci, je crée ce site internet.

Réponse de l’AECMM à la note de service de Guy Fouquet

Montréal, le vendredi 23 mars 2012

Chers professeurs,

À la suite de la note de service émise par la Direction du Conservatoire de musique de Montréal (CMM) en date du 22 mars 2012 et concernant la grève des étudiants, il nous importe de rétablir un certain nombre d’éléments factuels et de clarifier les orientations qu’ont choisies les étudiants tout au long de la semaine qui s’achève. Étant donné votre implication forcée au sein de la situation actuelle, nous jugeons essentiel, et ce pour le plus grand bénéfice de tous, de considérer ce qui suit.

Reconnue à la fois par la Direction de son établissement et la Fédération dont elle fait partie de même que par son incorporation en vertu de la Loi sur les compagnies (L.R.Q., c. C-38) l’Association des élèves du Conservatoire de musique Montréal (AECMM) demeure à ce jour l’unique organe légal visant la représentation des intérêts des étudiants au sein de cette même institution.

La décision de la Direction du CMM de ne plus reconnaître l’Association de ses étudiants nous semble contraire aux actuels statuts légaux liant les deux instances : c’est pourquoi nous affirmons ici l’entière légitimité de l’AECMM en tant qu’interlocuteur obligé dans la situation qui nous occupe.

La note de service qui vous a récemment été envoyée insiste sur les relations qu’entretient l’AECMM avec la Fédération des associations d’élèves du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec (FAECMADQ) : les étudiants montréalais se sont placés, selon la Direction du CMM, en situation d’illégalité vis-à-vis de leur Fédération, et ce dû au non- respect d’une entente conclue entre cette dernière et la Direction générale.

Il n’existe aucun règlement stipulant une quelquonque hiérarchie décisionnelle entre les associations locales et leur fédération. De même, il est nulle part mentionné l’obligation pour les associations locales d’adhérer aux vues politiques de la FAECMADQ.

De ce fait, les votes de grèves majoritaires tenus par les membres de l’AECMM ces lundi 19 mars et vendredi 23 mars n’enfreignent aucun règlement de la FAECMADQ et sont donc parfaitement légitimes.

Dans cette même note de service, le comité exécutif de l’AECMM est accusé d’avoir désinformé ses membres quant aux conséquences qu’entraînent la tenue d’une grève. Nous tenons à spécifier que les étudiants du CMM ont été convoqués à trois assemblées générales au cours de la dernière semaine, séances auxquelles près du deux tiers d’entre eux étaient présents. Les conséquences et pénalités possibles d’une grève ont été largement discutées lors de ces trois séances et c’est en entière connaissance de cause que les membres de l’AECMM ont fait leur choix.

On nous répète que l’actuel débat sur la hausse des frais de scolarité au Québec ne concerne pas les étudiants des Conservatoires. À cette affirmation les membres de l’AECMM répondent que bien que ne relevant pas du Ministère de l’Éducation, des Loisirs et des Sports (MÉLS), les hausses les touchant réduisent tout autant leur accès à l’éducation puisque c’est non seulement les niveaux supérieurs qui seront touchés mais également les niveaux collégiaux et préparatoires.Aux inquiétudes qu’exprime la Direction du CMM quant à la préparation des examens terminaux, nous renvoyons au mandat de grève voté à la majorité lors de l’assemblée générale du vendredi 23 mars (voir document ci-joint). Il y est spécifié que l’ensemble des concerts et des examens de fin de cycle de spécialité seront maintenus en vertu de la tribune exceptionnelle qu’ils offrent à la cause étudiante. C’est par l’excellence de leur travail que les étudiants du CMM désirent prouver l’importance d’une éducation accessible et de qualité.

La solidarité des élèves de notre école est plus forte que jamais. Nous en avons pour preuve leur implication exemplaire et nombreuse au sein des débats démocratiques qui animent leur institution. Cette solidarité s’exprime encore dans le refus des étudiants du Conservatoire de musique de Montréal de fermer les yeux sur des enjeux dont l’ampleur déborde largement les murs de notre institution et rejoint les préoccupations de notre société entière.

Nous sommes une toute petite école et notre force est justement la solidarité. Avec l’expression de nos sentiments les plus distingués, Le comité exécutif de l’AECMM

Lettre de Liette Yergeau à l’intention des artistes du CMM

Vendredi 23 mars 2012.                À Montréal

Chers Artistes du Conservatoire de Musique de Montréal,

Avec les informations qui m’ont été communiquées par Monsieur Fouquet et par un comité d’étudiants, je considère la grève étudiante du CMMontréal légale.

Pourquoi? L’Association Étudiante du CMMontréal de par sa constitution est légale. En Assemblée générale par vote à la majorité, la grève «Contre la Hausse des Frais de Scolarité au Québec» a été acceptée.

Légale malgré une entente par conférence téléphonique des représentants des Associations de tous les Conservatoires qui était tenue avant consultation de leurs membres en Assemblée Générale. Dans tous les cas, les représentants de toutes les associations ont l’obligation de faire voter leurs membres pour être valide. Si la proposition est refusée par une majorité en Assemblée Générale, les représentants sont toujours libérés de leur entente et doivent répondre aux demandes de leurs membres.

Durant tout le temps de la grève étudiante, j’ai l’obligation de donner tous mes cours. Cependant, comme la grève étudiante est légale, je ne pénalise pas les absences durant toute cette grève, ni l’obligation de déposer les documents ou les présentations/interprétations. Lorsque la grève légale sera terminée, nous prendrons arrangements en toute équité.

Liette Yergeau

Professeur au CMMontréal