Suspension de deux jours de Liette Yergeau

Suite au dépôt d’une lettre où elle reconnaissait la légitimité de la grève des étudiants du Conservatoire de musique de Montréal, Liette Yergeau, professeur de cette même institution, a été suspendue sans solde pour une période de 2 jours, du 26 au 28 mars de l’année en cours.

Les opinions de Madame Yergeau ont été considérées par la Direction générale du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec (CMADQ) comme allant à l’encontre de son obligation de loyauté envers l’institution.

Le comité de grève du CMM donne son appui sans condition à Madame Liette Yergeau, qui, en tout respect de ses valeurs personnelles et de sa liberté intellectuelle, a eu le courage et l’honnêteté d’appuyer le mouvement étudiant.

MISE À JOUR : AVIS DE SUSPENSION DE NICOLAS DESJARDINS À L’INTENTION DE LIETTE YERGEAU

Advertisements

22 avis sur « Suspension de deux jours de Liette Yergeau »

  1. Nicolas Cousineau dit :

    Scandaleux!

  2. En tant qu’ancienne étudiante, je supporte Liette Yergeau à 100%. Quelle femme de principe extraordinaire! Elle est un modèle pour nous tous!

  3. Jean-Sébastien Lévesque dit :

    Est-ce que cette suspension est elle même légale. Peut-être malheureusement. Mais enfin, espérons que les décrets de M. Desjardins ne feront pas perdre à cette institution l’une des figures importantes et marquantes pour les étudiants comme ce fut le cas avec d’autres personnages.

    Tout mon support à Mme Yergeau qui reste toujours une source d’inspiration pour son intégrité.

  4. Marc-Antoine Robillard dit :

    J’ai toujours eu le plus grand respect pour Liette Yergeau. Une femme intègre qui ne craint pas d’agir en fonction de ses convictions profondes. Je me souviens d’une prof exigeante mais juste.

    J’espère que tous les profs du conservatoire l’immiteront en ne pénalisant pas les élèves qui font la grève légalement.

  5. Claudia Vincenti dit :

    Je me demande aussi s’il est légal de suspendre un professeur pour avoir appuyé un mouvement social. N’est-ce pas de la discrimination selon les convictions politiques? Qui plus est, d’après ce que j’ai compris de tous mes cours au cégep et à l’université, ce sont les professeurs qui décident des modalités d’évaluation. Ils ont un programme à respecter, des notions à enseigner, mais la façon de l’enseigner et l’évaluation de la matière revient au professeur qui fonctionne aussi selon les directives minimales du département (ex: on ne peut donner d’évaluation valant plus de 60% d’un coup). Cette suspension doit être dénoncée dans l’espace public!

  6. Chère Mme Yergeau,

    J’ai eu le privilège de vous avoir comme professeur d’histoire pendant mes études au Conservatoire il y a plusieurs années et je sais que les étudiants vous ont toujours beaucoup apprécié tant comme enseignante, que pour vos idées, votre dévouement et votre engagement envers les étudiants.

    Cette décision de la direction m’attriste et me choque, le vote de grève a été fait démocratiquement et je suis en accord avec la décision de Madame Yergeau. Cela demande du courage compte tenu des menaces de représailles. Émettre cette directive aux enseignants est un mépris pour le débat de société que les jeunes ont décidé de participer. Cette mesure, à mon avis, ne respecte pas le vote de grève. De toute façon, les cours seront repris plus tard, les étudiants sont de bonne foi dans ce processus et je crois fermement au sérieux de leur démarche, appuyée ici par cette enseignante hors pair, qui a eu le courage d’appuyer ouvertement les étudiants. La direction devrait plutôt respecter le vote démocratique, au lieu de pénaliser cette enseignante.

    Le Conservatoire de musique de Montréal a la chance d’avoir en son corps professoral une enseignante dotée d’un bagage culturel exceptionnel et ne peux se permettre de se défaire d’une personne aussi compétente et appréciée de ses paris. J’espère sincèrement que la direction prendra plutôt ces deux journées de réflexion pour rectifier le tir.

  7. Petites coquilles dans le dernier paragraphe de mon commentaire:

    « Le Conservatoire de musique de Montréal a la chance d’avoir en son corps professoral une enseignante dotée d’un bagage culturel exceptionnel et ne « peut » se permettre de se défaire d’une personne aussi compétente et appréciée de ses « pairs ». « 

  8. Louise dit :

    Un vrai sacndale !

  9. mélanie forget dit :

    C’est le meilleur professeur et de loin que j’ai eu au Conservatoire(cours généraux) de 1994 à 1998.Merci Madame Yergeau et continuez à vous battre pour de nobles causes et surtout pour le respect de vos opinions.
    Mélanie Forget, bassoniste

  10. Julie Roy dit :

    Suggestion au comité de grève du Conservatoire : Pourquoi ne pas faire une page Facebook en appui à madame Yergeau?

    De notre côté, quelques profs du Cégep de Sherbrooke sont en train de concocter une lettre d’appui à madame Yergeau que nous pourrons faire signer à diverses personnes. Désirez-vous que nous vous envoyons cette lettre et les signatures ou vous préférez que nous l’envoyons à la Direction du Conservatoire?

    Solidairement vôtre,
    Julie Roy
    Professeure de littérature au Cégep de Sherbrooke

  11. Martine Gagné dit :

    « (…) que vous adopterez un comportement plus mature et responsable ». Monsieur Desjardins ignore, de toute évidence, à qui il s’adresse. J’ai honte pour lui. Impossible d’être plus responsable, juste et intègre que Mme Yergeau. Elle incarne justement ces valeurs et a agit en conséquence avec celles-ci, bien sûr. Je suis très fière de compter parmi ses anciens élèves et il va sans dire que je l’appuie à 100%.

  12. Eve dit :

    Mme Yergeau, merci pour votre appui ainsi que pour l’audace que cela vous demande. Espèrons que cette qualité devienne un exemple pour les professeurs du Québec et votre geste en entraîne plusieurs autres semblables.

  13. Jordan dit :

    Bonjour,

    Je suis professeur de philosophie au cégep de Drummondville, en plus d’être un prof contre la hausse (www.profscontrelahausse.org) J’ai fait quelques démarches avec des collègues de Québec, mais j’aimerais contacter directement Mme Yergeau. Je ne trouve malheureusement pas son adresse courriel nulle part. Est-il possible pour un des étudiants de demander à Mme Yergeau de m’écrire? Elle peut le faire en écrivant au profscontrelahausse@gmail.com.

    Merci!

  14. Valérie Roberge dit :

    M. Desjardins,

    Comment osez-vous réprimander Madame Liette Yergeau pour ses actions ? Cette décision démontre clairement votre intelligence vide. Vous faites la preuve que vous n’avez pas votre place dans une institution qui forme la relève de demain et qui plus est, des artistes. Le propre d’un artiste est de se questionner et par riposte de questionner la société, les idées en place, les systèmes.

    Votre lettre, excessivement méprisante envers cette grande dame, ne fait que démontrer votre absence de faculté de penser. Je suis choquée de vous lire et de constater la situation. Lorsqu’on a la chance d’avoir entre ses murs une dame d’une intelligence aussi exceptionnelle, on se doit de la respecter.

    Vous devriez apprendre d’elle au lieu de vous ridiculiser. Si vous n’avez pas complètement perdu l’esprit, s’il vous reste un tant soit peu de jugement, vous corrigerai la situation. Des excuses publiques.

    Votre geste est tout simplement inadmissible. Votre attitude envers Madame Yergeau est scandaleuse et cette seule action serait suffisante pour demander votre démission à vous! Que faites-vous à la tête du Conservatoire?

    Madame Yergeau respecte ses étudiants. Elle forme des penseurs, des artistes, elle soutient la démocratie. Oubliez donc votre orgueil, et faites un examen de conscience. Si vous n’êtes pas complètement stupide, vous reconnaîtrez vos torts. Inclinez-vous. Apprenez votre leçon. Excusez-vous. Grandissez un peu. Humainement.

    Valérie Roberge
    (ancienne étudiante du conservatoire)

  15. ÉtudianteÉNAP dit :

    C’est quand même scandaleux, surtout que les accommodements que cette professeure met en place sont d’usage courant, à l’ÉNAP, 1 étage plus haut! (à Montréal)

  16. […] (Source de la lettre: blog CMM en grève) Partager :e-mailFacebookDigg […]

  17. belle démocratie….félicitation pour votre loyauté envers vos étudiants….

  18. Mme Yergeau a été une personne et un professeur des plus inspirant de ma vie. Elle ne fait jamais rien sans avoir peser les pour et les contre. Elle est une des Grandes Dames du Québec qui travail dans l’ombre pour faire avancer notre collectivité en développant chez ses étudiants une rigueur intellectuelle et des outils qui leur serviront toute la vie. Les fameuses compétences transvercales que vous essayez d’enseigner aux jeunes. Moi j’appellerais ça le gros bon sens…. Vous devriez penser à elle comme Ministre de L’éducation ou de la Culture au lieu de taper dessus ,comme vous savez si bien le faire, avec les gens qui apportent concrètement quelque chose à notre société comme Madame Yergeau. J’invite tout les anciens étudiants de Madame Yergeau à téléphoner M.DESJARDIN et ses Ministres directement. S’il y a bien quelque chose que je peux bien avoir appris des cours de Madame Yergeau c’est D’ARRÊTER DE PARLER ET D’AGIR ! Je ne croie pas qu’ils aimeront se faire déranger durant la diffusion du Banquier ! Stéphane Villeneuve tromboniste !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :